La Fondation


Olanto est une Fondation de droit suisse à but non lucratif. Elle est située à Genève mais elle est sous la responsabilité de la Confédération helvétique, à laquelle elle présente son rapport d'activité.

Olanto est gérée par un Conseil de Fondation, qui s'appuie sur un Comité de soutien et un Comité d'experts.

Olanto a pour mission de créer et distribuer des logiciels libres dans les domaines de la traduction assistée par ordinateur (TAO), de la traduction automatique (TA), de la recherche multilingue et d'autres domaines liés aux langues.  Olanto est l'acronyme de l'expression anglaise "Open Language Tools" (outils libres de traitement des langues).

 
Conseil de Fondation

Le Conseil de Fondation se compose des personnes suivantes :
 

Dr. Jacques Guyot

M. Guyot est ingénieur en informatique. Depuis plus de 20 ans, il crée des progiciels en exploitant des technologies de pointe. Il est également chercheur à l'Université de Genève. Il est titulaire d'un doctorat en informatique de l'Université de Genève.


Karim Benzineb

M. Benzineb est traducteur et spécialiste de linguistique informatique. Il a plus de12 ans d'expérience dans la conception et l'installation de logiciels de TAO pour des services et des entreprises de traduction. Il est diplômé en traduction et en linguistique informatique et détient également un MBA de l'Université de Genève.


Alexandre Poltorak

M. Poltorak a fondé une entreprise appelée Alsenet. Il est aussi vice-président de la Free IT Foundation à Genève et directeur du marketing d'une entreprise américaine appelée Elphel Inc. qui construit des caméras en associant logiciel et matériel libres.


Prof. Gilles Falquet

M. Falquet est professeur et chercheur au Centre universitaire d'informatique de l'Université de Genève. Ses recherches portent surtout sur l'accès aux connaissances, et notamment sur l'utilisation des bases de connaissances pour l'indexation sémantique et la recherche d'information. Il est titulaire d'un doctorat en informatique de l'Université de Genève.


Les consultants d'Olanto

Olanto compte actuellement deux collaborateurs très actifs dans leur domaine respectif:

Nizar

Dr. Nizar Ghoula

Nizar (développeur Java/GWT Senior) détient un doctorat en Systèmes d'information de l'Université de Genève (Suisse). Ses domaines d'intérêt sont notamment le web sémantique, la représentation des connaissances, la recherche d'information et l'alignement des ontologies. Nizar est un très bon développeur Java/GWT qui contribue activement à l'effort de développement de la Fondation.


Lisa Nadaud

Lisa est en Master de commerce international à l'Université de Grenoble (France). Elle s'intéresse tout particulièrement à la négociation interculturelle et multilingue. Lisa joue un rôle de plus en plus important dans le développement de la notoriété et des activités commerciales de la Fondation, et elle s'efforce de promouvoir les solutions en logiciel libre dans le domaine de la traduction assistée par ordinateur.


Contactez-nous !

Si vous souhaitez contacter Olanto, veuillez envoyer un courriel à jacques [at] olanto.org (envoyer un courriel).


Fondation Olanto

10 Chemin de Champ-Claude
1214 Vernier (Genève)
Suisse


Numéro d'identification fédéral Suisse : CH-660.1.763.012-1
 

Le Comité d'experts

Le Comité d'experts donne son avis au Conseil de Fondation sur des questions techniques.

Il peut par exemple proposer d'ajouter de nouveaux modules à la suite de logiciels de TAO, ou de modifier ou remplacer un outil existant. Il peut aussi contribuer à fixer des priorités de débogage et d'amélioration. Bien que son avis ne soit pas contraignant pour le Conseil de Fondation, il est généralement suivi car les personnes qui composent le Comité d'experts sont des techniciens hautement qualifiés.

Le Comité de soutien

Le Comité de soutien donne son avis au Conseil de Fondation sur des questions stratégiques, financières ou autres.

Il peut comporter des représentants de différentes parties prenantes aux projets d'Olanto, comme par exemple la Confédération helvétique, des clients, le monde universitaire ou encore le monde du logiciel libre, etc. Son avis n'est pas contraignant pour le Conseil de Fondation.